Aller au contenu principal

Trépidations

Définition

D'après le Larousse, les trépidations se définissent comme des tremblements continus et saccadés. Dans l'univers automobile et plus généralement le transport, les trépidations sont des vibrations mécaniques appartenant à la gamme basses fréquences. Elles se situent généralement à des fréquences comprises dans une fourchette de 5 Hz à 40 Hz. La transmission des trépidations s'effectue, comme souvent, par le volant, les sièges et bien sûr par le plancher.

Sensoriel | subjectif

L'effet se caractérise par des vibrations ressenties en continues et en rafale et principalement transmises par les points de contact : le volant, le siège et le plancher. Dans le cadre d'une évaluation sensorielle ou d'une formation des essayeurs, les trépidations se distinguent facilement des autres phénomènes vibratoires et l'effet vibratoire se mémorise rapidement. Dès lors que le phénomène vibratoire est bien identifié et rattaché à la terminologie, il n'y aura plus de confusions avec d'autres phénomènes vibratoires. Comme tout phénomène vibratoire, les trépidations provoquent des gênes plus ou moins marquées qu'il conviendra de nuancer et de coter le plus justement avec l'expérience. Le constructeur automobile doit donc vérifier le niveau vibratoire par la mesure, mais également valider un niveau d'acceptation par une cotation subjective.

Source d'excitation

L'excitation route est soit de type aléatoire (route bosselée) soit de type périodique (ondulations sur autoroute). La sensation subjective peut se représenter sous forme d'un démérite vibratoire obtenu sur un profil routier de référence.

Mesure

Généralement, les accélérations sont mesurées en quatre points rigides de la caisse à l'aide d'accéléromètres. L'axe principal est vertical (Z). Dans le jargon, ces points repères sont souvent appellés points confort. Ils représentent assez justement le comportement vibratoire global de la caisse. La mesure s'effectue au cours du passage du véhicule à vitesse stabilisée sur un profil routier de référence et selon une procédure précise garantissant la répétabilité. Les accélérations enregistrées permettent de tracer la fonction de transfert entre la base des roues et les points confort afin de mesurer l'efficacité de filtration du véhicule.